Après un nombre d’années que je refuse de compter dans les services informatiques, j’ai décidé de me reconvertir et de devenir mon propre patron.

J’ai acheté Ordener, qui était déjà une cave à vins, en octobre 2004. Je suis resté plusieurs années derrière le comptoir.

Aujourd’hui, je m’occupe de tout ce que vous ne voyez pas : les stocks, la comptabilité, la gestion, le développement de nouvelles offres.

Jean-Luc Dargent